Communiqué de Presse - 2 avril 2014

>> Retour à la liste des communiqués de presse


Baromètre de la location meublée à Paris 1er trimestre 2014 :
La tendance de fond est à la stabilité des loyers


Avec une croissance moyenne de 0,36% par rapport au 1er trimestre 2013, les loyers des meublés sont constants.


La stabilité des loyers de meublés à Paris et en région parisienne se confirme au premier trimestre 2014. L’évolution moyenne du prix au mètre carré de +0,36% sur un an témoigne de cette constance. Habituellement très prisée des locataires, la zone Paris intra-muros enregistre une légère baisse (-0,66%), au profit notamment de l’Ouest Parisien (+1,83%) qui attire les professionnels dans les quartiers d’affaires tels que La Défense et ses environs.


Un tiers des locataires d’origine européenne

Tandis qu’au premier trimestre 2013, les européens représentaient 28% des locataires de meublés à Paris, la proportion grimpe à 34% pour la même époque de l’année en cours, soit une évolution de +6 points. En revanche le pourcentage de la clientèle française ne varie pas (31% au T1 2014 contre 30% au T1 2013).


Pour le reste du Monde, on constate une légère baisse du nombre de locataires en provenance d'Amérique du Nord et d'Asie (avec notamment -36% pour le Japon), au profit du Brésil (+24%) et de la Russie (+30%).


Paris et ses centres d’affaires, toujours plus attractifs


Dans l’ensemble, les statistiques des motifs de séjours restent relativement stables : la demande de locations meublées pour des missions professionnelles arrive en première position, suivie des études.

En tête du classement, les raisons professionnelles représentent plus de la moitié (52%) des locations en meublés de la capitale. Que ce soit dans le cadre de stages, formations ou autres missions, les entreprises ont tendance à privilégier le logement temporaire, moins onéreux que la chambre d’hôtel ou l'appart-hôtel.

Avec plus de 3 millions de m2 de bureaux, 2 500 entreprises et 150 000 emplois, le quartier de La Défense est le  premier centre d’affaires en Europe. Ce site constitue une localisation privilégiée pour les sièges sociaux des grands groupes et attire donc de nombreux professionnels en mobilité qui cherchent à se loger à proximité.

Les quartiers d’affaires ne sont pas l’unique atout de la capitale, auxquels il convient d'ajouter la densité et la diversité de ses centres de formation : 17 universités, des grandes écoles d'ingénieurs et des établissements d'élite comme l'Ecole Normale Supérieure de Paris, Polytechnique, Sciences Po ou la Sorbonne. D’où un engouement certain pour les étudiants, qui arrivent en seconde position des motifs de location meublée (33%).

Les 15% restants, stables par rapport au premier trimestre 2013, incluent des motifs de séjours d’ordre souvent personnels (raisons familiales, relogement, travaux en cours dans le domicile, etc.).