Nouveaux modes de vie, digitalisation et flexibilité : les effets inattendus de la crise sanitaire sur le marché de la location meublée

Bousculé par le contexte de crise sanitaire, le marché de la location meublée a su se réinventer et s’adapter. Coup d’arrêt pour la location meublée touristique, explosion de l’offre en location meublée traditionnelle, nouvelle clientèle de locataires français, nouveaux besoins des propriétaires de plus en plus séduits par la location meublée traditionnelle : en ce début d’année, Lodgis, leader de la location meublée en Ile-de-France, dresse le bilan 2020 et prépare l’année 2021.

Les tendances à venir :


La location meublée comme réponse aux nouvelles façons de consommer le logement

En 2020, de nombreux locataires français ont découvert la location meublée traditionnelle (près de 50 % des locataires accompagnés par Lodgis en 2020 étaient français au lieu de 36% en 2019). Une offre plus large de biens à des prix se rapprochant de ceux de la location vide, avec de nombreux avantages : la location meublée traditionnelle est aujourd’hui reconnue comme l’alternative simple pour se loger, de manière temporaire ou plus pérenne (la proportion de locations en résidence principale a explosé en 2020 avec + 7,6 points, soit 37,4 % des locations Lodgis). “Malgré une légère baisse de la dynamique des transactions, le marché de la location meublée traditionnelle ne chutera pas en 2021”, explique Alexis Alban, directeur général adjoint de Lodgis.

Autre bouleversement pour ce marché : le développement du télétravail et ses impacts sur les modes de vie des Français. Flex office, travail à distance, déplacements professionnels repensés, coliving, éloignement des grandes villes pour une vie “au vert” : autant de nouvelles façons de consommer le logement.
“La location meublée est une véritable alternative sur le long terme, explique Alexis Alban. Les biens sont équipés, entièrement meublés, avec une connexion Internet, bien situés au cœur des grandes villes. Ils répondent en tous points à ces nouvelles tendances sociétales et aux nouveaux rapports au logement. La location meublée pourrait devenir l’illustration du logement pied-à-terre en ville. Ces tendances pourraient aussi permettre de repenser la mobilité professionnelle, les usages des locaux d’entreprises. Si ces locaux sont amenés à être transformés en logements alors les besoins en gestion locative seront grandissants.”

A la clé de ces mutations : la nécessité de proposer de nouvelles offres à la carte, avec des services adaptés aux besoins. “La démocratisation de la location meublée traditionnelle laisse entrevoir de belles perspectives, confirme Alexis Alban. Chez Lodgis, nous réfléchissons sans cesse à l’évolution de notre offre de services pour répondre aux mieux aux besoins de nos clients. Ainsi, depuis plusieurs mois nous proposons à nos propriétaires des services de gestion à la carte ainsi qu’une offre « déco & ameublement » pour accompagner de A à Z les propriétaires en vide qui souhaitent équiper leur logement pour le louer en meublé. Côté locataire, ne faudra-t-il pas envisager de créer de nouveaux baux pour répondre à ces nouvelles tendances de marché, ces nouveaux modes de vie ? La question est posée…”.


Expertise, flexibilité et adaptabilité : l’agence immobilière au cœur des nouveaux rapports entre propriétaires et locataires

Effet inattendu de la crise sanitaire sur le marché de la location meublée : un déséquilibre inédit entre une explosion de l’offre et une demande restreinte et franco-française. “Ce déséquilibre a eu de forts impacts sur les relations entre propriétaires et locataires, explique Alexis Alban. Ainsi certains propriétaires font le choix de baisser le loyer de leur logement pour le rendre plus attractif. Une stratégie payante que nous avons adoptée chez Lodgis : les trois quarts des biens meublés proposant une baisse de loyer de 5 à 10 % ont été loués dans le mois. Sur le long terme, nous pouvons anticiper des tendances : le prix des loyers va-t-il rester plus bas durablement ? Les propriétaires vont-ils ressortir de la crise plus sensibilisés à la vacance locative et seront-ils plus enclins à baisser le loyer pour l’éviter ? De nouvelles offres d'assurance ou de gestion répondant à ces nouvelles tendances vont-elles se développer ?”.

Ces déséquilibres ont replacé l’agence immobilière comme tiers de confiance au cœur des nouveaux rapports entre propriétaires et locataires. “Plus que jamais, l’accompagnement de nos propriétaires et locataires est nécessaire, explique Alexis Alban. Pour les baisses de loyers par exemple : si certaines sont définitives, au choix des propriétaires, la plupart de ces baisses ont été faites sur des durées déterminées. Le moment venu, notre rôle de professionnel et d’expert sera nécessaire pour accompagner les propriétaires qui souhaitent revoir leur loyer à la hausse dans le respect de la réglementation”. Et Lodgis souhaite aller encore plus loin dans ce rôle d’accompagnateur de confiance en développant son activité de gestion locative : “Si jusqu'à présent la gestion locative représentait 25% de notre activité, le contexte de crise sanitaire a mis en lumière notre métier de gestionnaire auprès de nombreux propriétaires démunis face à des locataires partis précipitamment ou des états des lieux compliqués et anxiogènes à réaliser. Nous avons donc repensé nos services de gestion locative pour proposer aux propriétaires de meublé des offres sur-mesure, claires et sans frais cachés… la base pour instaurer une relation de confiance et soutenir notre développement dans les grandes agglomérations de France ! Nous en sommes convaincus.” déclare Alexis Alban.

L’année 2020 a été placée sous le signe de l’impérieuse nécessité de rester agile, flexible et de s’adapter. “Chez Lodgis, nous avons placé tout au long de l’année au cœur de nos priorités la flexibilité demandée par nos clients, en remboursant nos honoraires d’agence si besoin et en prenant le temps de faire de la pédagogie, notamment auprès de nos propriétaires, explique Alexis Alban. Le contexte nous a poussés à nous renouveler et à nous adapter dans nos process et nos métiers. Chez Lodgis, nous avons lancé de nouvelles offres rapidement : le Pack Digital Boost (incluant la réalisation d’une visite virtuelle) et l’organisation ponctuelle d’états des lieux en différé ont été lancés en 1 mois. Ces mutations se poursuivent et continuent de répondre aux besoins des clients.”

Côté mobilité internationale : la crise sanitaire a imposé un coup d’arrêt sans précédent aux déplacements professionnels et étudiants étrangers. “Les internationaux représentent habituellement 70 % de nos locataires, explique Alexis Alban. Nous avons donc renouvelé notre approche pour aller chercher la clientèle française et nous adapter à ses demandes. Cette clientèle semble avoir trouvé son intérêt dans la location meublée, qui répond à leurs nouveaux modes de vie (mobilité, consommation du logement) et comble par ailleurs les manquements de l’offre de location vide (peu de rotation au sein du parc, des logements moins bien entretenus, des contraintes de déménagement plus lourdes, etc.). Désormais, à nous de fidéliser cette nouvelle clientèle en restant à leur écoute.”



L’accélération de la digitalisation du secteur : la stratégie gagnante de Lodgis

La crise sanitaire a accéléré la digitalisation du marché de la location meublée. Sites web, visites virtuelles étaient déjà lancés mais de nouveaux standards ont fait leur apparition dans l’accompagnement des propriétaires et des locataires comme la signature électronique. Précurseur sur de nombreux sujets digitaux (signature électronique depuis 15 ans, 1ère agence à accepter les paiements en bitcoins…), Lodgis va plus loin en proposant par exemple un process de location automatisé (80% des locations sont faites à distance) ou encore un espace propriétaire en ligne pour piloter son bien et ses locations en temps réel (une nouvelle version encore plus innovante sera bientôt disponible). L’objectif que nous poursuivons via cette digitalisation du métier est de permettre aux conseillers et gestionnaires de se concentrer le plus possible dans la relation client au quotidien. “Le concept d’agence digitale est complètement validé, explique Alexis Alban. C’est le business model qu’a choisi Lodgis lors de sa création il y a plus de 20 ans. C’est aujourd’hui la normalité : le modèle de l’agence digitale est devenu mature... A nous d’aller encore plus loin, toujours dans le souci de sécuriser et simplifier l'immobilier en proposant un service expert, agile et accessible aux personnes d'ici et d'ailleurs”.



A lire également :

Retour à la liste des communiqués

Propriétaires

Vous avez un bien que vous souhaitez mettre en location meublée ? Profitez de toute l'expertise de Lodgis pour la location et la gestion locative de votre bien... à partir de 3,9%TTC !

Déposer une annonce


Vous souhaitez référencer votre logement meublé sur notre site ? Publiez votre annonce dès maintenant, c’est GRATUIT et SANS EXCLUSIVITÉ !

Déposer une annonce

Contactez-nous


Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres de location et de gestion locative à partir de 3,9% TTC ? Notre équipe de conseillers experts est à votre disposition !

Être recontacté +33 1 70 39 11 07
Contact Presse

Agence OXYGEN

Emmanuelle Catheline & Aude Jasaron

T :+33 6 79 06 36 11

@ : envoyer un mail

Dossier de Presse

Télécharger

bubble-speech-1

8 langues
parlées

hands-1

accompagnement
personnalisé